Bertille Bak

  • Bertille Bak
    Robe, 2012
    Mixed media
    Variable dimensions

  • Bertille Bak
    Complaisant 30, 2014
    17,5 x 22,5 cm
    Mixed media

  • Bertille Bak
    Complaisant 31, 2014
    17,5 x 22,5 cm
    Mixed media

  • Bertille Bak
    Complaisant 32, 2014
    17,5 x 22,5 cm
    Mixed media

  • Bertille Bak
    Complaisant 33, 2014
    17,5 x 22,5 cm
    Mixed media

  • Bertille Bak
    Complaisant 34, 2014
    17,5 x 22,5 cm
    Mixed media

  • Bertille Bak
    Complaisant 35, 2014
    17,5 x 22,5 cm
    Mixed media

  • Bertille Bak
    Rayonnage, 2014
    Iron, fabric
    Variable dimensions

  • Bertille Bak
    Collection automne hiver 2013-2014, 2014
    Pewter plates from Nuremberg
    9 x 800 cm

  • Bertille Bak
    Sans titre / série n°7, 2013
    Ballpoint pen drawing on coated paper
    21 x 139,5 cm

  • Bertille Bak
    Court n°1, 2007
    Black and white video, 4:3 stereo
    2’30 »

  • Bertille Bak
    Court n°2, 2007
    Black and white video, 4:3 stereo
    2’08 »

Attachée à l’observation de la société, à l’analyse précise d’un terrain, Bertille Bak prend pour sources les communautés ou les collectivités au contact desquelles elle évolue, dont elle observe les rites, les gestes, les objets et qu’elle implique dans ses projets. Avec la complicité des individus qu’elle rencontre, se construit un récit entre documentaire et fiction où la poésie et l’utopie supplantent le simple constat d’une situation. Qu’il s’agisse de sa propre communauté, celle des corons du Nord de la France ou de groupes qui lui sont étrangers, il n’est jamais question pour elle de se mettre à distance ou d’opter pour un regard éloigné, mais bien au contraire de partager une séquence de vie, une lutte, une résistance. Comprendre l’organisation entre les individus, répertorier leurs histoires personnelles et collectives, les traditions et folklores qui les lient, leurs passe-temps et révoltes est au coeur du travail de Bertille Bak. Pour l’artiste le collectif a du sens, quel que soit le projet il porte l’homme en son centre. Bertille Bak défend un travail qui croit en la possibilité d’inventer à plusieurs des manières d’appréhender différemment le réel.

Expositions