Chargement Évènements

« Back


2010-09-30 - 2010-11-20, Athenes

  • Cet évènement est passé

Chez Yves Oppenheim l’emploi d’un langage résolument abstrait dans ses peintures, s’associe à une expérimentation et une innovation toujours renouvelées où le peintre joue de la répétition, de la variation et de la reprise.

Avec sa recherche de composition complexe, ses gestes précis et l’utilisation consciente de la couleur, Oppenheim se place dans la lignée traditionnelle de la peinture, tout en la remettant continuellement en cause par la dissolution et la reconstruction de ses compositions.

Pour sa deuxième exposition personnelle à la Galerie Xippas d’Athènes, Yves Oppenheim présente un ensemble de peintures récentes de grands formats où le motif et le fond sont relégués au second plan pour laisser place à un jeu de stratifications qui deviennent plus intenses en raison de la fragmentation croissante et de la dispersion des formes dans lesquelles les traces d’ombres sont ajoutées. Par conséquent, l’impression de tridimensionnalité s’en trouve renforcée. Les « chemins » proposés par Oppenheim prennent la forme d’un labyrinthe, la mobilité et la complexité de sa dynamique de formes prennent de l’élan et conduisent à une intensité croissante. L’impact sur l’équilibre interne du spectateur est immédiat, et ce dernier est perturbé par la dissolution de toute cohérence visuelle. En définitive, la présence de la verticalité semble accentuée par rapport à la disposition horizontale des unités précédentes.

Les formes superposées, entrelacées et transparentes, décrivent les constructions et déconstructions successives qui constituent les toiles, remettant ainsi en question le fait même de faire des images. Les gestes d’annulation, de recouvrement de la surface et de renouvellement incessant sont caractéristiques du travail de Oppenheim. Ces gestes pointent l’acte pictural tout en empêchant une compréhension immédiate du travail. Selon Oppenheim « rendre le spectateur attentif à l’activité artistique est un élément central. Le travail devrait intentionnellement ébranler toute compréhension de ce qui se décrit dans un effort rapide et simple ; et devrait, au contraire, en inquiétant le regardeur, provoquer un processus de réflexion et d’analyse »

Yves Oppenheim vit et travaille à Berlin. De prestigieux musées comme l’Arc (1988), le Musée des Beaux-Arts de Nantes, le Centre d’art contemporain du Domaine de Kerguèhennec (1998), ainsi qu’au Musée des Beaux Arts de Gap (2000), lui ont consacrés des expositions personnelles. Son travail est présent dans des collections prestigieuses telles celles du Centre Pompidou, du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, ou du Carré d’Art de Nîmes. Yves Oppenheim a exposé à la Galerie Max Hetzler (2001, 2003, 2004, 2006, 2009) en Allemagne, à la Galerie Xippas en France (2006) et à la Galerie Xavier Hufkens en Belgique (2005).

jeudi 30/09 - samedi 20/11, 2010