Chargement Évènements

« Back


2009-06-17 - 2009-09-26, Athenes

  • Cet évènement est passé

Par le biais de moyens d’expression variés tels la sculpture, la photographie et la vidéo, Darren Almond travaille autour des concepts de temps et de durée.

Réfutant l’idée que ces éléments s’appréhenderaient dans une dimension unique et confinée et qu’ils auraient une essence originelle mesurable et objective, Darren Almond cherche dans chaque nouveau projet à aborder ces notions différemment et à les redéfinir.

Le temps, morcelé et malléable, se dilate, se contracte, se dérobe ; chaque expérience temporelle étant subjective et pouvant être perçue de diverses façons. Partant directement des notions de temps et de durée, la mémoire, qu’elle soit collective ou personnelle, est le second élément majeur du travail de Darren Almond. L’essence de son art se trouve dans la capture et l’enregistrement du point où l’espace-temps rencontre la réalité historique.

En 1998, il commence une longue série de paysages intitulée “15 Minute Moon” dans laquelle il utilise la lumière de la pleine lune et un temps d’exposition très long. De façon quasiment magique la nuit devient le jour, l’artiste capturant ce que l’être humain ne peut pas voir à l’œil nu. Cette recherche aboutie à un paysage nocturne rayonnant et d’une époustouflante beauté, baigné d’une éclatante et surnaturelle lumière argentée. Toujours déserts et abandonnés, ces paysages révèlent l’isolement de chacun et le caractère transitoire de la nature humaine, donnant, selon Almond, une porte d’accès à la mémoire.

Investiguant constamment comment le temps et l’espace s’entrecoupent avec l’histoire et employant toujours la même technique, Almond a d’abord suivit le chemin tracé par les maîtres tels Constable, Turner et Cézanne, prenant des photographies des paysages de la campagne anglaise (Flatford) ou des Alpes françaises (Chamonix, Montagne Sainte Victoire) qui les avaient inspirés. Almond continue son errance dans les endroits les plus lointains d’Europe puis en Californie, en Chine, au Tibet, au Japon, en Sibérie, et jusqu’aux coins les plus reculés de la Terre, en Arctique ou en Antarctique.

Dans son premier contact avec les paysages de Almond, le spectateur a le sentiment d’être face à une réalité absolue. Ses élans de spiritualité s’élèvent vers le transcendantal alors même qu’il fait l’expérience de l’insignifiance de l’existence humaine face à la grandeur de la nature. Sa psyché oscille entre la joie et la peur et les limites de son endurance mentale sont mises à l’épreuve – comme si sa place dans l’univers vacillait violement face à l’absolu de la nature dans une accablante et mystique vision.

Pour sa première exposition personnelle à la galerie Xippas d’Athènes, Darren Almond présente un ensemble d’œuvres photographiques allant des années 2001 à 2008, ainsi que deux sculptures murales, un calendrier (2000) qui montre les jours de la semaine et un panneau d’affichage utilisé dans les gares (2009) qui indique 0 :00, ces deux œuvres témoignant des diverses explorations de Almond sur les notions du voyage et du passage du temps.

Darren Almond est né en 1971 à Wigan en Grande-Bretagne. Il vit et travaille à Londres. Parmi ses expositions personnelles citons Parasol Unit, Londres (2008), SITE Santa Fe (2007), Museum Folkwang, Essen (2006), K21, Düsseldorf (2005), Fondazione Nicola Trussardi, Milan (2003), Tate Britain, Londres (2001), Kunsthalle Zürich (2001), De Appel, Amsterdam (2001) et The Renaissance Society, Chicago (1999). Il a également participé à de numbreuses exposition de groupe à la Tate Triennial, Tate Britain, Londres (2009), Albertina Museum, Vienne (2008), ICA, Philadelphie (2007), Museum of Cycladic Art, Athènes (2007), MCA, Chicago (2005), The Turner Prize, Tate Britain, Londres (2005), La Collección Jumex, Mexico City (2003), Fondation Beyeler, Bâle (2003), Berlin Biennale (2001), Venice Biennale (2003), Fondazione Sandretto Re Rebaudengo, Turin (1999) et ‘Sensation’ (1997-1999): Young British Artists from the Saatchi Collection, Royal Academy of Arts, Londres.

mercredi 17/06 - samedi 26/09, 2009