Farah Atassi

Née à Bruxelles en 1981, Farah Atassi est l’une des artistes les plus remarquées d’une jeune génération de peintres. Elle développe une peinture figurative à partir d’un vocabulaire de peintre abstrait : ses formes géométriques génèrent des espaces où sont mis en scène des objets. Tous ses tableaux reposent sur le même dispositif : un motif géométrique recouvre la surface de la toile et suit les lignes de perspective, créant des effets de distorsions et de profondeur improbables. Ces mouvements sont renforcés par une matière épaisse, rugueuse, chargée de repentirs qui contraste avec la rigueur des lignes droites. Les tableaux de la peintre combinent méticuleusement, à la manière de collages, des formes anachroniques et d’apparence contradictoires, empruntées à la sculpture, la peinture ou les arts décoratifs. Par son attachement absolu à son médium, Farah Atassi invente une peinture à la fois conceptuelle et physique au travers de mises en scènes toujours étranges.

Expositions