Cargando Eventos

« Back

Nabil Nahas


2005-04-23 - 2005-06-28, París

  • Este evento ha pasado.

Disculpa, pero esta entrada está disponible sólo en Francés. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Les œuvres de Nabil Nahas se fondent sur les origines Libano-Egyptiennes de l’artiste. A ses débuts, Nahas a commencé par peindre des toiles géométriques de très grand format, où s’entrelacent une multitude de formes et de couleurs. Puis défiant les conventions et cherchant surtout à se remettre en question, il a commencé à peindre des œuvres abstraites, de couleur sombre, explorant les propriétés et la densité des matériaux, des pigments métalliques, acier, fer, graphite ou hématite.

Dans des œuvres plus récentes, Nahas utilise de véritables étoiles de mer agglomérées sur la surface du tableau, puis recouvertes de pigments poudreux aux couleurs intenses, créant une profondeur infinie de la matière. Ces éléments modulaires prolifèrent et animent les surfaces de vibrations instables.
Ces peintures ne semblent pas avoir été réalisées avec la main de l’homme, mais issues d’un processus naturel. Le procédé et le matériau deviennent le sujet du tableau. Les œuvres de Nahas nous offrent une surabondance et une luxuriance; elles questionnent la complexité de ce qui nous entoure.

Dans la série de tableaux présentée pour sa première exposition personnelle à la galerie Xippas, Nabil Nahas utilise de la pierre ponce combinée à des pigments de couleurs vives. Le procédé provoque un phénomène de double vision. Ainsi, vues de loin les œuvres de Nahas ressemblent à des œuvres en deux dimensions saturées de peintures, mais de près le spectateur découvre un champ minéral tridimensionnel. Ces compositions s’inspirent de la géométrie dite fractale, inventée par Benoît Mandelbrot pour décrire la géométrie de la nature, dont les formes complexes et irrégulières échappent à la géométrie classique. Les surfaces des tableaux se composent de roches volcaniques impossibles à nombrer et pourtant ordonnées. Comme le suggèrent certains titres, ces œuvres renvoient à l’infinité du monde et à sa complexité.

Nabil Nahas est né en 1949 à Beyrouth au Liban; il vit et travaille à New York.
Après des études à l’Université de Yale, il a régulièrement exposé aux Etats-Unis. Il est représenté par la galerie Sperone Westwater à New York. En 2000, il participait à l’exposition «Le Temps Fractal» organisée par Henri-François Debailleux à la galerie Xippas.

sábado 23/04 - martes 28/06, 2005

108, rue Vieille du Temple, 75003, Paris, France
tel. +33 (0) 1 40 27 05 55