Cargando Eventos

« Back

Dionisio Gonzalez

interdictory spaces

2007-12-15 - 2008-02-09, París

  • Este evento ha pasado.

Disculpa, pero esta entrada está disponible sólo en Francés. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Pour sa première exposition personnelle à la galerie Xippas, Dionisio Gonzalez présentera un ensemble de photographies fruit de plusieurs années de travail au sein des Favelas de Rio de Janeiro et de Sao Paolo au Brésil.

La construction de ces bidonvilles n’a subit aucune planification urbaine et s’est développée selon une logique toute particulière, liée aux nécessités individuelles. Leurs habitants y sont leurs propres architectes et leurs abris construits avec des matériaux recyclés sont en perpétuel changement.

Lors de son arrivée au pouvoir en 2002, le président brésilien Lula déclarait vouloir favoriser la reconnaissance de la propriété aux habitants des Favelas. Pourtant différents plans de reconstruction urbaine tendent à raser la majorité de ces bidonvilles pour les remplacer par des constructions fondées sur les structures verticales de l’habitat social collectif.
C’est dans cette perspective que Dionisio Gonzalez tente d’imaginer des alternatives à ces démolitions, en proposant une reconstruction qui améliorerait les conditions de vie précaires de ces habitants, tout en restant sensibles aux habitudes et coutumes de ses habitants.

Dionisio Gonzalez part des différents clichés qu’il a réalisés dans les favelas sur lesquels il va insérer des éléments d’architecture qu’il aura créés de toutes pièces sur ordinateur. Contrairement à la plupart des architectes et des urbanistes qui visent à imposer une structure urbaine logique aux Favelas, celui-ci tente d’étendre et d’améliorer les structures existantes en conformité avec les besoins de leurs habitants. Car au-delà de la dimension esthétique abordée dans cette œuvre, il faut également y lire son aspect social. L’engagement de l’artiste s’est d’ailleurs concrétisé à travers son implication auprès des administrations locales afin de trouver des moyens à la matérialisation de ses bâtiments, ceux-ci étant notamment conçus pour abriter des centres sociaux destinés à améliorer la communication entre les populations locales.
Dionisio Gonzalez est né en 1965 à Gijon en Espagne ; il vit et travaille à Séville. Il est représenté par la galerie Max Estrella à Madrid. Son travail a été présenté dans de nombreux musées en Espagne. Le Kunstverein de Heidelberg en Allemagne lui a consacré une exposition personnelle en 2006. En 2007, il participait à l’exposition de groupe NY C Photo Exhibition organisée par Phillips de Pury & Company, à l’exposition The constructed image: Photographic culture au MOCCA de Toronto organisé par le CONTACT Toronto Photography Festival ; en 2006 à l’exposition Slum à la Neue Galerie Graz am Landesmuseum Joanneum en Autriche.

sábado 15/12 - sábado 9/02, 2008

108, rue Vieille du Temple, 75003, Paris, France
tel. +33 (0) 1 40 27 05 55