Michael Scott

Depuis le milieu des années 1980, Michael Scott, peintre reconnu de la scène New Yorkaise, conçoit des peintures dont les expériences visuelles sont poussées à l’extrême. Dans ses oeuvres, il juxtapose des lignes verticales et étroites, parfois de couleurs et de motifs différents sur des panneaux en aluminium. Il en résulte un impact optique qui les rend difficiles à regarder et oblige le spectateur à les voir différemment à chaque observation. Cette expérience disruptive souligne une approche radicale. Dans les années 1990, ses peintures suivent un schéma plus systématique en étant précisément calculées sur des modèles pré-établis. Plus tard, elles deviendront intuitives, avec une part assumée de hasard dans son processus. Résolument objective, Michael Scott explore actuellement une approche qui bien que pure et linéaire dans sa forme, révèle toujours la main de l’artiste.

Expositions