marie josé burki

La photographie, le néon, le texte et la vidéo sont les médias préférés de Marie José Burki. Par le biais de dispositifs visuels, son travail se concentre sur la création de relations constamment changeantes entre images statiques et images en mouvement, qui interrogent sans cesse nos perceptions de la réalité dans un monde saturé d’images. Associée à une observation attentive du contexte de la vie quotidienne, la confrontation de ces médias contribue à la réalisation d’une temporalité « fixe » et, par là même, à une évocation du temps à la fois réel et suspendu, reflétant fidèlement sa relation au monde dans lequel nous vivons.

L’artiste est attirée par les images d’attente et d’oisiveté ; la caméra filme des corps alanguis dans l’intimité d’un salon ou d’une chambre d’hôtel. Au-delà d’une narration presque absente, émerge une description qui joue avec les codes picturaux et littéraires, interrogeant le rapport à la pose dans l’image, ainsi que les notions de durée, d’espace et de perception. Le temps filmé par Marie José Burki n’est pas le temps social. Nu et dépouillé, le temps qui passe sous notre regard ralenti nous fait réfléchir dans un monde saturé par l’accélération du temps.

Expositions