Dan Walsh

Depuis le début des années 90, Dan Walsh élabore une oeuvre peinte qui inscrit la fragilité du geste dans une veine minimale et géométrique. Peintes à main levée, ses compositions constituent comme une transgression de la pureté objective du minimalisme. Souvent atmosphériques dans leurs formes, leurs couleurs ou leur mode d’accrochage, derrière des arrangements de pavés colorés aux lignes courbes et aux angles arrondis, ses toiles produisent une sensation de flottement et une délicatesse étrange. Par l’abstraction et la simplification des formes, chaque tableau renvoie à une périodicité, à une table des matières potentielles permettant, à la manière des mandalas tibétains, de happer l’attention et la réflexion du spectateur. Pour Dan Walsh, la peinture est un médium pertinent « aussi longtemps qu’elle est un moyen pour l’individu de faire sens avec le monde, et que l’engagement qu’elle requiert est partagé avec le public. » Ainsi, le tableau n’est en effet pas un simple outil critique, mais il symbolise aussi et surtout le lieu d’un questionnement des mécanismes de la perception.

Expositions
  • pattern recognition

    Paris
    Jan - Mar, 2017
  • Dialéctica

    Punta del Este
    Jan - Fév, 2017
  • The Imaginary Collector

    Genève
    Jan - Mar, 2016
  • AbstrAcción

    Montevideo
    Déc - Avr, 2016
  •  

    Paris
    Nov - Jan, 2016
  •  

    Genève
    Nov - Jan, 2015
  •  

    Paris
    Avr - Juin, 2013
  • Look

    Genève
    Sep - Nov, 2011
  • re.volver

    Montevideo
    Août - Nov, 2010
  •  

    Paris
    Mai - Juil, 2010
  •  

    Paris
    Oct - Déc, 2007
  •  

    Paris
    Oct - Déc, 2004