Lucas Samaras

Photographies, sculptures et objets tiennent une place centrale dans le travail de Lucas Samaras. Dans Photo-transformations, Samaras se réinvente perpétuellement en utilisant la technique du polaroïd afin de mettre en scène et recréer une grande variété d’identités imaginées ou fantasmées. Son appartement a ainsi été transformé en une scène où Samaras explore de façon narcissique son corps en embrassant tous les rôles. Le polaroïd lui permit de traiter les produits chimiques qu’il contenait comme de la peinture et ainsi de les manipuler avant que l’image ne soit fixée. Son utilisation créative de ce nouveau médium photographique a devancé de quinze ans Photoshop.

D’un autre côté, ses sculptures jouissent d’un double statut celui d’objet usuel et pratique ainsi que de vaisseau pour le sens et l’esprit. Pour ses sculptures, il utilise divers matériaux décontextualisés. De cette technique résulte une composition en plusieurs couches, qui lorsqu’elles sont superposées prennent un sens plus large. Comme pour les boîtes, le détournement du matériel souligne mystérieusement l’aspect psychique et l’identité décorative de l’objet.

Expositions