Loading Events

« Back

Philippe Ramette


septembre 7, 2001 - octobre 20, 2001, Paris

  • This event has passed.

Depuis une dizaine d’années, Philippe Ramette développe un travail de conception et de réalisation d’objets qui dans leur relation au corps sont énoncés comme étant des « objets à réflexion ». Ses œuvres, où le titre occupe une place importante, se présentent souvent comme autant d’appareils ou de dispositifs permettant d’expérimenter physiquement ce qui ne devrait être qu’un processus de pensée (Objet à voir le monde en détail et Objet intolérable).

Pour sa première exposition personnelle à la Galerie Xippas, Philippe Ramette présente un ensemble de sculptures récentes.
Le Miroir rationnel, composé d’un métal réfléchissant en forme de râpe à taille humaine, offrant à son utilisateur la possibilité de passer de l’autre côté du miroir; le Miroir irrationnel qui par un effet d’optique simple offre la capacité de visualiser un miroir immatériel; le Corps mort, un harnais équipé d’un anneau métallique, qui permet au potentiel utilisateur de ressentir un sentiment d’abandon probable de son propre corps; l’Objet pour devenir le héros de sa propre vie, qui en faisant référence au cinéma, propose à son utilisateur de devenir réalisateur de lui-même concevant en direct la musique du film de sa vie.
Par ailleurs, il présente quatre Drapeaux mondialistes d’intérieur, version définitive de l’installation présentée l’été dernier à l’occasion de l’exposition « Over the edges » au SMAK (Musée d’Art Contemporain de Gand); les Starting block à chute; et un Fauteuil à coup de foudre entrant dans une série d’objets utilisant la foudre: Objet cynique (1996), Espace à coup de foudre (1998) et Objet pour se faire foudroyer (1991).
Une photographie Balcon II, réalisée en Asie en mai dernier, représente l’artiste sur un balcon émergeant à la surface des eaux de la baie de Hong Kong, avec au second plan le paysage tout à fait reconnaissable de cette ville: montagnes, buildings, enseignes publicitaires, etc. Cette photographie est la seconde d’une série de cinq ou six amorcée au Château de Bionnay en 1996. La prochaine devrait être réalisée en Amérique du sud.

Ces sortes de sculptures-objets semblent viser à modifier la perception que l’on peut avoir du monde tout en restant en relation directe avec le corps qui les manipule. Elles agissent comme de véritables prothèses dont l’usage reste toujours potentiel. A travers l’invention de ses objets ou de ses modules, Philippe Ramette trace un portrait de l’artiste en acteur de soi-même, un portrait anti-narcissique où le corps du démonstrateur et l’objet de la démonstration sont mis à distance. Une œuvre dont la finalité n’est pas de pallier à des carences ou des handicaps, mais d’offrir au corps la possibilité de toutes sortes d’extensions à l’épreuve tant du monde que de lui-même.
Philippe Ramette est né en 1961. Il vit et travaille à Paris. Après avoir successivement montré son travail chez Art: Concept, à Nice et Paris, à la Galerie Météo, puis chez Brownstone & Corréard. La Verrière-Herrmès à Bruxelles vient de lui consacrer une exposition personnelle. En février dernier il participait à l’exposition « Le BHV inspire les artistes », organisée par Andrée Putmann au Bazar de l’Hôtel de Ville à Paris. Il est aujourd’hui représenté par la Galerie Xippas.

Page liée artiste: - Philippe Ramette

vendredi 7/09 - samedi 20/10, 2001

108, rue Vieille du Temple, 75003, Paris, France
tel. +33 (0) 1 40 27 05 55 fax +33 (0) 1 40 27 07 16