Loading Events

« Back

Denis Savary


septembre 12, 2013 - novembre 2, 2013, Genève

  • This event has passed.

Après Paris en 2007 et en 2012, et Athènes en 2009, c’est aujourd’hui à la galerie de Genève que Denis Savary dévoile un ensemble de pièces inédites. Denis Savary propose différentes installations vidéo, dont une mettant en scène, avec une vue à contre-jour, une demi-douzaine d’arlequins harnachés et jouant du tambour dans les airs, comme un véritable mobile humain.

Cette structure aérienne et silencieuse rappelle les sculptures de l’artiste Alexander Calder. Dans une deuxième vidéo, l’artiste filme une performance donnée au Cyclop de Milly-la-Forêt (France) dans laquelle les artistes Jean Boucault et Johnny Rasse rejouent la Ursonate de Kurt Schwitters en chant d’étourneaux. Enfin, la dernière vidéo plonge le spectateur dans une image presque hypnotique : un plan fixe d’un quai de vaporetto avec la ville de Venise en toile de fond. Le scintillement répété du soleil sur les vitres et les quelques passants tentent d’ancrer dans le réel cette représentation qui se contemple comme un tableau.

À l’instar de cette vidéo, l’ensemble de ses propositions produit un effet de flottaison ou de déséquilibre que l’on pouvait déjà observer lors de son exposition monographique Baltiques à la Kunsthalle de Berne en 2012. Il en est de même dans les séries de dessins accrochés à Genève. Il s’agit de dessins abstraits prenant source dans des formes organiques tel que le corps humain ou les animaux. Les dessins fonctionnent comme des petites énigmes constituées de traits qui flottent sur la feuille. L’élément liquide y est ici très présent. Le geste est relativement expressif mais reste enfermé « comme un papillon naturalisé » précise l’artiste, « une sorte d’expressionnisme abstrait en bocal. »

La pièce Augustes est une installation de sept têtes posées à même le sol. Ces têtes hybrides, tantôt tapir-dragon, tantôt cheval-oiseau, sourdent du sol qui devient ici mouvant, instable, comme une rivière ou un canal conférant à l’installation un effet de flottaison. Bien que cette série Augustes semble très figurative l’ensemble de l’installation a été pensée comme une proposition plus minimale, une composition abstraite d’éléments disposés comme autant d’indications de directions.

Marie-Louise, la poupée faisant face à l’installation vidéo Carnavale, est une œuvre qui s’inspire d’une toile de Fernando Botero dans laquelle il interprète à sa manière la célèbre Camera degli Sposi de Mantegna. Cette poupée fait suite à deux autres dont la première, Fernando, fut exposée à la Kunsthalle de Berne.

Enfin, la dernière pièce de l’exposition est un masque intitulé Loup. Denis Savary s’inspire ici du masque vénitien du même nom mais en change les proportions et le médium. Ses deux yeux en forme de trous ajourés, sa patine comme une peau d’éléphant et ses formes rondes et creuses transforment l’objet masque en un veilleur attentif.

Denis Savary est né en 1981 à Granges-Marnand en Suisse. Il vit et travaille à Genève.

Diplômé de l’Ecole Cantonale d’Arts de Lausanne, il est en résidence à l’atelier des Arques, puis au Pavillon du Palais de Tokyo en 2006/2007. Il a participé à de nombreuses expositions de groupe : Enchanté château, organisée par Christian Bernard à la Fondation pour l’art contemporain Claudine et Jean-Marc Salomon en 2005, au MAMCO de Genève en 2006, Voici un dessin suisse (1990-2010), au Musée Rath (Genève), Wind, me souffle entre les images au Quartier à Quimper, au Printemps de Septembre à Toulouse en 2009 et 2008…

Son travail a également été montré en 2008 au Jeu de Paume (Paris) dans le cadre de la programmation Satellite et au Musée Jénisch à Vevey (Suisse). Il est également co-fondateur de la compagnie Lorenzo/Savary où il aborde les questions liées à la représentation scénique et au décor. Les spectacles et performances ont été programmés au CCS de Paris, au Printemps de Septembre de Toulouse ou encore au Théâtre de l’Usine à Genève (Suisse). Lors de l’exposition Le Narrenschiff au Centre Pasquart en 2010, on a pu découvrir un vaste ensemble de films de l’artiste. En 2012, la Kunsthalle de Berne lui consacre une exposition intitulée Balthiques. Plus récemment, une sélection de ses films a été projetée au Centre Georges Pompidou (Paris) lors du festival Hors Pistes.

Parallèlement à son intervention à la galerie Xippas, Denis Savary présentera en septembre 2013 son travail au centre d’art contemporain Art3 à Valence, dans une exposition monographique intitulée Etrusques, ainsi qu’au Cyclop de Jean Tinguely à Milly-la-Forêt, avec une version inédite de la Ursonate de Kurt Schwitters en étourneaux.

jeudi 12/09 - samedi 2/11, 2013

Rue des Sablons 6 & Rue des Bains 61, 1205, Geneva, Switzerland
tel. +41 22 321 94 14 fax +41 22 320 39 04