Michael Scott

  • Michael Scott
    « Untitled (#45 M) »
    2014
    Enamel on aluminium
    76,2 x 76,2 x 1,9 cm

  • Michael Scott
    « Untitled (#44 M) »
    2014
    Enamel on aluminium
    76,2 x 76,2 x 1,9 cm

  • Michael Scott
    Sans Titre, 2013
    Enamel on aluminium
    38 x 38 cm

  • Michael Scott
    Sans Titre, 2013
    Enamel on aluminium
    38 x 38 cm

  • Michael Scott
    Sans Titre, 2013
    Enamel on aluminium
    38 x 38 cm

  • Michael Scott
    Sans Titre, 2013
    Enamel on aluminium
    43 x 43 cm

  • Michael Scott
    Sans Titre, 2013
    Enamel on aluminium
    43 x 43 cm

  • Michael Scott
    Sans Titre, 2013
    Enamel on aluminium
    43 x 43 cm

  • Michael Scott
    Sans Titre, 2013
    Enamel on aluminium
    43 x 43 cm

  • Michael Scott
    Sans Titre, 2013
    Enamel on aluminium
    43 x 43 cm

Peintre manifeste de la scène contemporaine new-yorkaise, Michael Scott réalise depuis 1989, des peintures comme autant d’expériences visuelles poussées à l’extrême. Il juxtapose lignes verticales de couleurs différentes et étroites sur des plaques d’aluminium, habituellement de format carré et de dimensions variables. Ces œuvres poussent l’effet optique jusqu’au point où les peintures deviennent presque impossible à regarder. Une expérience déstabilisante qui souligne chez l’artiste un point de vue sur l’art tout aussi extrême. Il met à distance la subjectivité par le systématisme et la recherche d’un aspect mécanique de ses œuvres. Ses nouvelles peintures laissent cependant la place à l’aléatoire. Autant ses tableaux des années 90 étaient programmatiques (les différences entre chacun d’entre eux étaient calculées au pourcent près), autant ses nouvelles peintures sont l’enregistrement d’un événement ; celui d’une pratique intuitive dont le résultat intègre les hésitations, les changements et les accidents inhérents à ce processus.

Expositions